CŒUR GAUCHE

 

Le cœur gauche reçoit le sang oxygéné des veines pulmonaires et le propulse vers tout le corps par l'intermédiaire de l'aorte. C'est donc le cœur de la grande circulation ou circulation systémique.

 

Nous étudierons successivement :

 

o L'atrium gauche

o L'ostium atrio-ventriculaire gauche

o Le ventricule gauche, les "chambres" ventriculaires et l'ostium ventriculo-artériel

 

 

L'ATRIUM GAUCHE :

 

Bien que plus arrondi que l'atrium droit, on l'assimile portant à 1 cube possédant 6 parois

 

1) Une paroi externe ou gauche: relativement mince, présente de nombreuses colonnes charnues. Elle présente, en haut et en avant, l'orifice de l'auricule gauche. L'intérêt de l'auricule est que le chirurgien peut introduire le doigt et pratiquer une commissurotomie de l'orifice mitral.

 

2) Une paroi interne ou septale : c'est la cloison inter-atriale. On y retrouve la saillie de la fosse ovale et un épaississement : le repli semi-lunaire, concave en haut et en avant

 

3) Une paroi supérieure : en forme de dôme

 

4) Une paroi inférieure : étroite et concave.

 

5) Une paroi postérieure : présente à ses deux extrémités, les orifices des 4 veines pulmonaires, 2 droites et 2 gauches, de 15 mm de diamètre, séparés par une légère saillie correspondant à l'empreinte œsophagienne.

 

6) Une paroi antérieure : Au centre, elle répond à l'orifice ou ostium mitral.

 

L'ORIFICE ATRIO-VENTRICULAIRE GAUCHE :

 

 

C'est l'orifice ou ostium mitral.

 

Comme pour l'orifice tricuspide, il est limité par un anneau fibro-élastique dépourvu de toute structure myocardique sur lequel vont s'insérer les valvules.

 

Ces dernières possèdent donc un bord adhérent et un bord libre.

 

Elles sont également fixées par des cordages venus de colonnes charnues ou piliers de 1er ordre (muscle papillaires).

 

L'ostium atrio-ventriculaire gauche situé à la base du ventricule, de forme presque ovalaire, plus petit que l'ostium tricuspide, mesure 30 mm de diamètre. Il supporte la valve mitrale qui est formée de 2 valvules séparées par 2 commissures (qui, lorsqu'elles se soudent, sont à l'origine d'un rétrécissement mitral et d'une insuffisance cardiaque). Le nom de mitral vient que la valve est comparé à la mitre d'un évêque.

 

 

On distingue une grande et une petite valvule

 

1) La grande valvule ou cuspide antérieure : c'est la plus développée, de forme trapézoïdale.

 

2) La petite valvule ou cuspide postérieure également trapézoïdale mais plus petite,

 

Lorsque l'orifice mitral est fermé, il a la forme d'un croissant à concavité antéro-droite.

 

 

 

LE VENTRICULE GAUCHE :

 

Le ventricule gauche est l'élément moteur essentiel du cœur. Il a la forme d'un cône légèrement aplati. Il présente donc 1 base, 1 pointe et 2 faces..

 

La base, comme à droite, possède 2 orifices,

 

l'un très large et presque ovalaire correspondant à la valve mitrale que nous venons de voir,

 

l'autre plus petit, circulaire, fait communiquer le ventricule gauche avec l'aorte. Cet anneau soutient la valve aortique (valve sigmoïde).

 

La pointe, arrondie, recouverte de nombreuses colonnes charnues, correspond à l'apex du cœur

 

 

On distingue donc 2 parois:

 

 

1) Une paroi latérale ou gauche : Elle présente de nombreuses colonnes charnues de 2e et 3e ordre et donne naissance à 2 piliers de 1er ordre pour la valve mitrale

 

Í Le pilier antérieur ou muscle papillaire antérieur gauche qui présent à son sommet 2 mamelons d'où partent des cordages destinés à la moitié supérieure des 2 cuspides mitrales.

 

Í Le pilier postérieur ou muscle papillaire postérieur gauche. Il est en forme de gouttière dont la cavité vient s'emboîter, au cours de la systole, dans la convexité du pilier antérieur. Son sommet présente également 2 mamelons qui vont donner des cordages à la moitié inférieure des 2 cuspides mitrales

 

 

 

2) Une face interne ou septale ou droite : répond en haut au septum atrio-ventriculaire et surtout à la cloison inter-ventriculaire. Elle comprend de nombreux colonnes charnus de 2e et 3e ordre

 

 

LES CHAMBRES VENTRICULAIRES : la grande valvule plongeant dans le ventricule gauche détermine 2 compartiments ou "chambres" communiquant par un orifice ovalaire compris entre le bord libre de la grande valvule et les 2 piliers

 

o La première chambre située en arrière de la grande cuspide mitrale est la chambre atriale ou chambre de remplissage. Elle reçoit le sang artériel oxygéné venu de l'atrium gauche par l'intermédiaire des 4 veines pulmonaires..

 

 

o La deuxième chambre située en avant de la grande cuspide mitrale est la chambre artérielle ou chambre de chasse. Elle est située entre la grande valvule et la paroi septale où se forme l'infundibulum aortique, appelé canal aortique et qui à la forme d'une véritable cheminée.

 

 

Le canal aortique : est surmonté par l'orifice ou ostium aortique, circulaire, de 15 mm de diamètre et muni comme l'ostium pulmonaire de trois valvules appelées sigmoïdes ou semi-lunaires. Ce sont de fines membranes dites en forme de "nids d'hirondelles". Il s'agit de valvules passives amenées au contact l'une de l'autre par le reflux du sang.

 

La valve de l'aorte comporte 3 valvules semi-lunaires inversement disposées par rapport à celle de l'ostium pulmonaire (explication embryologique) : 1 postérieure et 2 antérieure droite et gauche. Leur bord libre, concave en haut est aussi renforcé par un nodule fibreux (nodule d'Arantius).

 

Au niveau des valvules semi-lunaires, la paroi aortique forme une dilatation appelée le sinus de Valsalva.