VASCULARISATION

DU CŒUR :

 

A. CORONAIRE GAUCHE

 

Elle est assurée par

 

* 2 artères coronaires, 1 gauche et 1 droite

* des veines sinus coronaire

* des lymphatiques (2 réseaux)

 

I - LES ARTERES :

 

Il existe 2 artères coronaires ainsi nommées car elle entoure le cœur comme une couronne au niveau du sillon atrio-ventriculaire.

 

Nous verrons successivement :

 

L'artère coronaire gauche

L'artère coronaire droite

Leur territoire vasculaire

 

 

L'artère coronaire gauche

 

p Origine : flanc gauche de l'aorte, immédiatement au dessus de la valvule semi-lunaire antérieure gauche, dans une partie dilatée : le sinus de l'aorte.

 

La coronaire gauche, en général plus volumineuse, naît plus haut que la coronaire droite.

 

Son diamètre est 4 à 5 mm.

 

 

p Trajet : elle s'insinue entre l'auricule gauche et le flanc gauche de l'artère pulmonaire. Cette artère et ses collatérales cheminent le plus souvent dans les sillons du cœur, en grande partie masquées par des bandes graisseuses. Elle sont SINUEUSES pour s'adapter au changement de volume du cœur.

 

p Terminaison : à la partie supérieure du sillon inter-ventriculaire antérieur.

 

La coronaire gauche et la coronaire droite sont des artères terminales. On pense qu'il existe quelques anastomoses entre les 2 artères coronaires mais qu'elles ne sont pas fonctionnelles. D'où les infarctus du myocarde.

 

 

p Collatérales :

 

1) Rameaux vasculaires : artère pulmonaire

artère graisseuse

 

2) Artère circonflexe :

 

o Origine : le sillon atrio-ventriculaire

 

o Trajet : elle suit la partie gauche du sillon atrio-ventriculaire, contourne le bord gauche du cœur et chemine sur la face latérale du cœur

 

o Terminaison : à la face inférieure du ventricule gauche mais sans atteindre le sillon inter-ventriculaire inférieur et donc, la croix des sillons

 

o Collatérales :

 

* Branches atriales : atriale gauche antérieure

(ascendantes) atriale du bord (marginale) gauche

atriale gauche postérieure

 

* Branches ventriculaires : (ou descendantes) 3 à 4 branches dont la plus grosse forme l'artère marginale gauche.

3) Artère inter-ventriculaire antérieure :

 

o Origine : Parte supérieure du sillon inter-ventriculaire antérieur

 

o Trajet : elle descend dans le sillon inter-ventriculaire antérieur

 

o Terminaison : le plus souvent, elle contourne la pointe du cœur et se termine dans le sillon inter-ventriculaire inférieur, en prenant le nom d'artère apexienne inférieure.

 

 

o COLLATERALES :

 

* Branches ventriculaires :

 

- 4 à 5 branches droites

- 3 à 4 branches gauche dont l'artère diagonale

- 2 artères apexiennes antérieures

 

* Branches septales antérieures ( pour le septum inter-ventriculaire) : il existe 12 à 15 artères septales antérieures, pénétrant le myocarde et se distribuant au 2/3 antérieur du septum inter-ventriculaire.

 

 

La 2éme artère septale antérieure est très importante car elle vascularise le pilier antérieur du ventricule droit (grand muscle papillaire), la trabécule septo-marginale et la branche droite du faisceau nerveux atrio- ventriculaire..

 

 

 

 

 

 

 

 

VASCULARISATION

DU CŒUR :

 

A. CORONAIRE DROITE

-

VEINES

-

LYMPHATIQUES

 

L'artère coronaire droite

 

p Origine : flanc droit de l'aorte, immédiatement au dessus de la valvule semi-lunaire antérieure droite, dans une portion dilatée, le sinus de l'aorte.

 

Son calibre est inférieur à celui de la coronaire gauche. Elle mesure 3,5 à 4 mm de diamètre.

 

p Trajet : elle s'insinue sous l'auricule droit et gagne le sillon atrio-ventriculaire antérieur droit, dissimulée par des bandes graisseuses, contourne le bord du cœur et suit le sillon atrio-ventriculaire postérieur (ou sillon coronaire). Comme pour la coronaire gauche, son trajet est très sinueux.

 

p Terminaison : au niveau de la "croix des sillons".

 

 

p COLLATERALES :

 

1) Rameaux vasculaires : origine de l'aorte

artère graisseuse Dt

 

2) Branches atriales : ou ascendantes

 

* Atriale antérieure droite pour la face antérieure de l'atrium droit et le septum inter-atrial. C'est elle qui vascularise le plus souvent le nœud sinusal ( ou sino-atrial)

 

* Atriale du bord droit

 

* Atriale postérieure droite

 

 

3) Branches ventriculaires : (descendantes)

 

* 4 à 5 branches ventriculaires antérieures vascularisent le ventricule droit. L'artère ventriculaire marginale droite (ou du bord droit) est la plus volumineuse.

 

* L'artère rétro-ventriculaire gauche, née dans la "croix de sillons" et prolonge l'axe de la coronaire droite

 

 

* L'artère inter-ventriculaire inférieure, forme un coude dans la croix des sillons et suit le sillon inter-ventriculaire inférieur. Elle se termine prés de l'apex du cœur mais en restant à distance de l'artère apexienne inférieure. Elle donne toute une série de branches pour les 2 ventricules;

 

 

* branches septales postérieures : 7 à 12 branches se distribuent au 1/3 postérieur du septum inter-ventriculaire.

 

 

La première branche septale postérieure donne l'artère du système ventriculo-necteur en donnant des branches au nœud et au faisceau atrio-ventriculaire

 

 

Leur territoire vasculaire :

 

Rappelons que ce sont des artères terminales. Leur territoire est très variable. Les 2 artères empiètent légèrement sur le cœur droit et sur le cœur gauche. Pour schématiser, nous dirons que :

 

o La coronaire gauche vascularise :

 

* atrium et l'auricule gauche

* ventricule gauche

* 2/3 antérieur du septum inter-ventriculaire

 

o La coronaire droite vascularise :

 

* atrium et auricule droit

* ventricule droit

* septum inter-atrial

* 1/3 postérieur du septum inter-ventriculaire

 

 

Il est plus important de connaître la vascularisation du système cardio-necteur car une thrombose de l'une ou l'autre des artères coronaires va permettre de comprendre les troubles du rythme qui vont survenir :

 

 

* Nœud sino-atrial : la coronaire droite dans 2/3 des cas mais la coronaire gauche dans 1/3 des cas;

 

 

* Nœud atrio-ventriculaire : coronaire droite par la première artère septale postérieure

 

 

* Faisceau atrio-ventriculaire : coronaire droite par la première artère septale postérieure

 

 

* Branche droite du faisceau atrio-ventriculaire : la coronaire gauche par la deuxième artère septale antérieure

 

 

* Branche gauche du faisceau atrio-ventriculaire : par des branche septales venant des 2 coronaires

II - LES VEINES :

 

On distingue 2 types de veines : superficielles et profondes.

 

Veines superficielles : elles sont satellites des artères coronaires. Elle sont un obstacle à la dissection des artères coronaires.

 

a) La grande veine coronaire :

 

Elle naît près de la pointe du cœur, dans le sillon inter-ventriculaire antérieur, remonte dans ce sillon puis suit le sillon atrio-ventriculaire gauche, contourne le bord du Cœur et se termine dans une zone dilatée : le sinus coronaire.

 

Pendant son trajet, elle reçoit des branches venant des septum du cœur, des 2 ventricules, de l'infundibulum pulmonaire, de l'atrium et l'auricule gauche.

 

 

b) Le sinus coronaire :

 

c'est le collecteur veineux terminal. Il est dilaté, ampullaire, long de 3 cm et large de 1 cm.

 

Il est situé dans le sillon atrio-ventriculaire et se termine à la face inférieure de l'atrium droit, en avant et en dedans de l'orifice de la veine cave caudale, bordé par une valvule.

 

Il reçoit 4 branches principales :

 

o La veine oblique de l'atrium gauche (Veine de Marshall)

 

o La veine latérale du ventricule gauche

 

o La veine inter-ventriculaire inférieure.

 

o La petite veine coronaire qui suit l'artère coronaire droite et draine la majeure partie du cœur droit

Veines profondes : elles sont intra-myocardiques.

 

 

a) Les petites veines du cœur :

 

Issues de la portion droite du ventricule droit, elles s'abouchent dans la paroi supérieure de l'atrium droit par des petits orifices : les foramina.

 

La plus importante est la veine du bord droit (marginale) qui accompagne l'artère homonyme

 

 

b) Les veines minimes du cœur :

 

minuscules veines pariétales surtout nombreuses au niveau du cœur droit. Elles se terminent dans les 4 cavités cardiaques par de minuscule orifices : les foraminula.

 

 

 

 

III - LES LYMPHATIQUES :

 

Leur intérêt n'est que tout à fait relatif. Ils sont satellites des artères et se terminent dans les nœuds lymphatiques trachéo-bronchiques.